Depuis sa préfiguration en 2015, le projet de Fichier national d’entités a déjà franchi plusieurs étapes.

2019 – Preuve de concept

La fin d’année 2019 a permis à l’Abes et la BnF de mener une preuve de concept technique pour vérifier que l’infrastructure logicielle de Wikibase est en capacité d’être utilisée comme socle de la conception et de la mise en production du FNE.

Cette preuve de concept, dont le rapport a été validé par le Comité stratégique bibliographique (CSB) de décembre 2019, a permis de conforter l’analyse préalable qui avait abouti à pressentir que Wikibase était une option technique viable et intéressante :

  • Logiciel libre, s’appuyant sur les standards du Web de données ;
  • Architecture technique ouverte à l’extension et à la personnalisation ;
  • Capacité démontrée de mise à l’échelle ;
  • Réduction des coûts de réalisation et de maintenance ;
  • Possibilité de convertir des formats MARC en des données respectant le méta-modèle Wikibase, sans perdre la granularité ou la richesse de l’information ;
  • Opportunités de s’appuyer sur tout l’écosystème Wikibase, en particulier les nombreux outils génériques et extensions.

En savoir plus :

2017-2018 : étude de faisabilité

Les années 2017 et 2018 ont été consacrées à une première phase d’étude de faisabilité, portée par quatre groupes d’instruction transverses :

  • Un groupe Benchmark, qui procède à la rédaction d’un appel d’offre pour une prestation externe d’analyse comparée (confiée à la société Tosca consulting) de 6 fichiers/référentiels nationaux (SNAC, Getty, PCC, GND, IdRef et Wikidata). L’étude a été remise le 20 novembre 2017 et a permis de mettre en lumière que ce projet constitue une démarche très attendue au niveau international et qui suscite des souhaits de coopération des structures contactées.
  • Un groupe Modèle de données, en charge de l’analyse détaillée de l’existant pour la BnF et l’Abes, tant au niveau des données elles-mêmes que des outils de traitement et de l’alignement actuel de ces données dans VIAF. La fin d’année 2017 a permis de mener une étude de faisabilité d’un modèle unique de données s’appuyant sur RDA-FR pour les œuvres et les agents personnes. Les résultats positifs de cette étude confortent l’intérêt que voient les deux pilotes dans le FNE.
  • Un groupe Cas d’usages : définition de types d’utilisateurs, rédaction des premiers scénarios d’opérations dans le FNE par ces profils types, alimentation d’un « macro backlog », première liste de fonctionnalités attendues de l’outil.
  • Un groupe Gouvernance institutionnelle, scientifique et technique du FNE qui fixe une première structuration ainsi que les grands principes et modalités d’exercice de cette gouvernance : ouverture au-delà de l’Abes et de la BnF à l’Enseignement supérieur et la recherche, au patrimoine et à la lecture publique, ainsi que potentiellement à l’international pour la composition du Conseil scientifique.

Les apports de ces groupes ont permis d’aboutir à l’élaboration d’un scénario chiffré soumis à l’approbation du CSB en décembre 2018. Ce dernier valide les conclusions de l’étude de faisabilité, en demandant toutefois pour 2019 un complément d’étude, sous la forme d’une preuve de concept technique, pour vérifier que l’infrastructure logicielle de Wikibase, disponible en open source, est en capacité d’être utilisée comme socle de la conception et de la mise en production du FNE.

En savoir plus :

2015 – Préfiguration

Le projet FNE, préfiguré dès 2015, a été lancé officiellement par le CSB en janvier 2017 avec un pilotage conjoint de la BnF et de l’Abes.

Date de la dernière modification: 2 octobre 2020